© SEYLLOU / AFP

Au-delà de sa quête d’augmenter la part de valeur ajoutée créée sur place, l’Afrique est aussi partie prenante de la conception de robots, de drones, d’imprimantes 3D, d’objets connectés, etc. De quoi au moins lui permettre de créer plus d’emplois.

Par Marlène Panara, à Bruxelles | Le Point.fr