Johnny Hallyday à Niamey, en mai 1968. © Photo Philippe Koudjina_Fonds Loïc Quentin

 

EXPOSITION. Une rétrospective s’ouvre dans la capitale nigérienne pour rendre un hommage inédit au célèbre photographe, témoin des folles années de l’indépendance.

Par Nathalie Prévost, à Niamey | Le Point.fr