La mosquée de Badalabougou, dans le quartier de Bamako au bord du fleuve Niger. C’est le fief de l’influent imam Mahmoud Dicko.  © MICHELE CATTANI / AFP

 

ANALYSE. La question mérite d’être posée alors que la transition politique se met en place et que les attentes des Maliens sur ce sujet sont immenses.

Par Olivier Dubois, à Bamako | Le Point.fr