© CABI (Centre for Agriculture and / AFP

Ce ravageur est devenu en quelques mois un fléau en Afrique, où il attaque de préférence le maïs. À l’Icipe, un centre de recherche international basé au Kenya, les scientifiques misent sur un insecte parasite pour l’endiguer.

Par Agnès Faivre, à Nairobi | Le Point.fr

La chenille légionnaire d’automne en train de dévorer un épi de maïs.