Cela faisait plus de 100 ans qu’un footballeur mineur n’avait pas intégré les rangs des Bleus. Le milieu de terrain a fait son entrée mardi contre la Croatie.

Source AFP  | Le Point.fr

Eduardo Camavinga est un homme de records. À 17 ans, 9 mois et 29 jours, le milieu de terrain français est devenu, mardi 8 septembre, le premier joueur de moins de 18 ans à enfiler le maillot des Bleus sur le terrain depuis plus de 100 ans. Il a débuté en équipe de France à l’occasion du match contre la Croatie, en Ligue des nations, qui s’est tenu à Saint-Denis. Didier Deschamps lui avait promis du temps de jeu, chose rare de sa part, et avait déclaré que son arrivée était peut-être avancée « mais il a un potentiel qui l’amènera à faire partie intégrante de cette équipe tôt ou tard ».

Le livre d’or des Bleus retiendra que c’est à Saint-Denis, la demeure éternelle des rois de France, que le petit prince du Stade rennais a honoré sa première cape, contre les vice-champions du monde croates. L’histoire n’oubliera pas non plus que c’était dans un stade vide de tout spectateur, crise sanitaire oblige.

Une arrivée qu’il doit à un certain Pogba

Mais c’est justement la pandémie de nouveau coronavirus, en rattrapant Paul Pogba, testé positif au Covid-19 juste avant le rassemblement de septembre, qui a ouvert plus tôt que prévu les portes des Bleus au jeune prodige. Même Kylian Mbappé, l’attaquant du Paris SG devenu champion du monde avant ses 20 ans, n’a pas percé les concurrentielles parois de l’équipe de France avant de souffler ses 18 bougies.

Eduardo Camavinga est un cas à part. Né en Angola de parents congolais, élevé dès ses deux ans du côté de Fougères (Ille-et-Vilaine) avec ses cinq frères et sœurs, le milieu relayeur du Stade rennais a grillé les étapes aussi facilement qu’il dribble ses adversaires sur le terrain. Seuls deux joueurs l’ont devancé dans l’histoire des Bleus, au début du XXe siècle : Julien Verbrugghe, devenu international à 16 ans et 10 mois en 1906, et Maurice Gastiger qui l’a imité à 17 ans et 4 mois en 1914.