À l’image de Lagos, les villes africaines recèlent de fortes potentialités en plusieurs domaines. © AFP/ Pius Utomi Ekpei

 

ANALYSE. Malgré ses nuisances, l’urbanisation de l’Afrique (+ 4 % par an) est porteuse d’un fort potentiel de développement et de croissance.

Par Jean-Claude Félix-Tchicaya* et Hippolyte -Eric Djounguep** | Le Point.fr