L’île de Sal au Cap-Vert (illustration).  © Neale Clark / Robert Harding Heritage / robertharding via AFP

 

D’après « Courrier international », des chercheurs ont découvert qu’un variant génétique conférant une résistance au paludisme était devenu courant au Cap-Vert.

Par Le Point.fr | Le Point.fr