REPORTAGE. Si le déluge à l’ère de Noé devait nettoyer la terre des péchés des hommes, celui de la semaine dernière à Alger – de moindre envergure heureusement – les a dévoilés au grand jour.

Par Adlène Meddi, à Alger | Le Point.fr